ASSOCIATION MILONGA LIEU ACCUEIL EL CHOCLO
STAGES COURS Parkison- Tango La danse du tango, nouvelle thérapie ? La danse, nouvel outil thérapeutique ? En Argentine, les hôpitaux proposent des cours de tango aux personnes atteintes de troubles mentaux ainsi qu’aux retraités souffrant d’isolement. Maladies cardiovasculaires, Parkinson, Alzheimer… En Argentine, la danse au rythme du tango est de plus en plus utilisée dans l’arsenal thérapeutique, en prévention et en soutien psychologique. Le tango développe l’équilibre et une meilleure coordination C’est le cas de l’Hospital de Clinicas de Buenos Aires, qui a créé, il y a deux ans, un atelier tango pour des patients atteints de la maladie de Parkinson. Certains n’ont jamais dansé, d’autres sont des aficionados, comme Adolfo, 80 ans. Depuis l’adolescence, il fréquente les milongas (bals où l’on danse le tango). Quand il a découvert sa maladie, il a cru devoir renoncer à sa passion, avant de comprendre qu’elle serait une alliée. « La musique donne un élan magique », dit-il. Lui qui peine parfois à avancer, qui voit ses mouvements trop souvent bloqués, retrouve son agilité quand le vieux poste de l’hôpital se met à entonner les plaintes du bandonéon (instrument emblématique du tango) du célèbre compositeur argentin Anibal Troilo. « Le tango ne soigne pas la maladie, qui est dégénérative, mais il aide à ralentir ses symptômes », précise Leticia Lopez, médecin à l’hôpital. La maladie de Parkinson touche des neurotransmetteurs qui permettent d’effectuer les mouvements automatiques, comme la marche ou le clignement des yeux. « Le tango stimule une mobilité non automatique, qui aide à compenser », explique le médecin. C’est ce que tend à montrer une étude réalisée par la faculté de médecine de l’université Washington de Saint-Louis (États-Unis). PROGRAMME PARKISON - TANGO janvier à juin 2015 - BEZIERS Choisir un public qui n’a pas accès à la pratique de la danse dans des conditions normales, et d’ont découvrir le plaisir. Pourquoi avoir choisi, de travailler avec des personnes atteintes de la maladie de Parkinson. J’œuvre depuis 12 ans pour une association d’enfants handicapés atteints de la maladie de l’Autisme. Je voulais aide ces personnes, qui sont souvent isoler pour de pas dire seule face à leur maladie, si j’ai choisi de travailler avec des personne atteinte de la maladie de parkinson c’est que le tango Argentin était plus adapter sur le point musicale au niveau de la marche s et le comportement du pas bien marquet sur deux temps avec un mouvement ondulatoire du bassin pour la stabilité de la marche . car pour les accompagnant ils ne savent pas comment faires pour les aidées, et c’est Après avoir lu de nombreux articles sur les bienfait du tango Argentin ,étant professeur de tango et que j’ai pu constaté les améliorations de la marche , de l’équilibre et du comportement sur mes élèves ,j’ai donc pensé que cela pourrais aidait c’est personne, qui se sentent abandonner livrais à eux même , sont informations qui pourrais les aider à améliorer les souffrance à eux aussi bien que leur proches , d’autant plus dur pour eux. Avec une approche différente, beaucoup de patience et d’Amour, un travail que j’avais déjà approché dans un cendre de rééducation à Lamalou les Bains depuis deux ans. Mais avec des séances trot espacées sont suite de ma part pour ses personnes Le projet « Danser » proposé par Hérault musique Danse et le conseil Général, ma permis de présente mon dossier pour pouvoir mené a bien cette idée sur période suivi de six mois, même période que toute les études qui on était réalisé à Buenos Aire, New York ou Toronto etc. Mais le chalenge à était plus difficile a concrétisé, voir l’évolution des progrès, les acquis, une séance par semaine, au lieu de tout les jours. Jai du me baser simplement sur de la marche, sur des tempos différent, des déplacements latéral, éviter, de croiser les pieds ou de faire des ronds sur le sol, car beaucoup de problème de hanches et d’articulations. Mais nous avons gagné en équilibre et tenue car il de peux pas avoir de pas correct s’il n’y à pas d’équilibre et surtout un bon comportement. Tête droite, épaules effacées poitrine gonflé et les bras décontractés le long du corps, grâce à leurs volontée, il y à eu beaucoup d’amélioration dans leurs quotidien. Mais le plus « important » c’est la musique du Tango Argentin avec sa tonalité bien marquée, donne envie de marché, pour bien faire il aurait fallu qu’il s’équipe d’un lecteur de musique, mais trop chère, je pense car pour moi c’est le seul soutient présent sont avoir besoin d’un accompagnons on permanence ( ouf ….pour eux de temps en temps ),car pour moi écouter la musique demande une concentration permanente et qui fait oublier l ’handicap de la maladie…. Je n’est pas parlé des accompagnons, des personnes présente 24 heures sur 24, désemparer devant cette maladie et son trop d’information pour pouvoir les aidés au mieux. La difficulté première été que chaque personne été différente car ils n’avaient pas les mêmes symptômes de la maladie, marches différente, tremblements pour certain, et nombres d’années différent depuis le début de leurs handicaps, sur les neuf personne qui on fait parti des séances deux d’antre elles on fini sur des fauteuils, personnes de 80 ans et plus. Je plus dure ,c’est que je suis toujours seul depuis trois ans, et il m’aurait fallu m’entourer d’une équipe médicale pour travailler avec moi, comme cela à été fait dans les autres pays car c’est une première en France, j’avais sollicité un ou une étudiante en médecine ,en préparation pour une thèse ou autre diplôme de fin de stage on rapport avec cette maladie à la faculté de médecine de Montpellier ,mais son réponse. Malgré ce décalage antre les uns et les autres, la fatigue été pas perçu de la même façon, arrêt sauvons mais travail soutenu dans l’ensemble. Mais que de joie dans leurs yeux, de savoir que l’on s’occuper deux, qu’ils n’étaient pas seul. Quant je les est invitée pour une sortie pour voir un spectacle de Tango, ils étaient heureux d’être au milieux de cette foule de personne, de participer à cette soirée comme des gens ordinaire sont handicaps et cela ce voyer à leurs yeux, et je pense que cela resteras longtemps graver dans leurs mémoires. Je remerci toutes les personnes par qui le progé à vue le jour,et qui on participer ou soutenus HERAULT MUSIQUE DANSE Directrice : Madame Sabine MAILLARD Chargée de mission : Madame Françoise HEULIN Chef du service Neurologie de l’Hôpital de Béziers : Docteur Thibaut LALU Présidente de l’Association Béziers Parkinson : Madame Danielle GALAN Conservatoire Musique de Béziers : Directeur : Monsieur Frédéric GUERY Professeur d'Acordéon : Madame Julie Lisiack Bernard Zamora